Nos spécialités

Rouge d'Ottrott

Existe en 750 ml et 375ml. Millsime 2013

Vin rouge d’Alsace élégant, d’une belle couleur rubis, aux arômes de fruits rouges avec une finale en bouche qui rappelle la cerise bien mûre

 

Cépage : PINOT NOIR

 

Vignoble et historique : C'est la seule appellation communale en rouge reconnue par l'INAO (Institut National des Appellations d'origine) en Alsace dont le vignoble est situé sur le ban de la commune d'Ottrott (6 km au nord de Barr).
Exposition sud-est, plantation en cépage Pinot Noir exclusivement.

 

L'origine du Rouge d'Ottrott remonte au 11ème siècle lorsque les moines bénédictins du monastère St Léonard en Bourgogne s'installèrent en Alsace. Nostalgiques des vins rouges de Bourgogne, ils cherchent le terroir le plus adapté au cépage Pinot Noir qu'ils avaient ramené de Bourgogne.

 

Des essais méthodiques les amenèrent à retenir Ottrott dont le micro-climat et le sol sablo-argileux avec galets siliceux convenaient parfaitement.

 

Ils initièrent les viticulteurs d'Ottrott à l'art très particulier d'élaborer un rouge de Pinot Noir.

 

Cette tradition a été maintenue jusqu'à nos jours. Aujourd'hui, la majorité du vignoble d'Ottrott est toujours plantée en Pinot Noir, alors que ce cépage ne représente plus que 5 % de l'encépagement en Alsace.

 

Vendanges et vinification : La vinification du Rouge d'Ottrott chez Charles WANTZ se fait conformément à la tradition. Vendanges manuelles, sélection et tri des raisins, égrappage, macération des baies entières avec remontage, fermentation alcoolique, ensuite pressurage.
Cette fermentation est contrôlée grâce à un équipement très moderne permettant de maîtriser la température de fermentation.

 

Comment le servir ? Se déguste frais, mais pas trop. Lorsqu'il est jeune, nous recommandons de le servir entre 12° et 14°. Après 3 ou 4 ans, une température de 16 à 18° lui conviendra mieux en lui permettant de mieux s'exprimer.

 

Comment le conserver ? Ce vin peut être conservé 3 ou 4 ans (voire plus) dans une cave fraîche et de température constante (10 à 14°C). Maintenez les bouteilles couchées, le bouchon en contact avec le vin pour éviter le dessèchement.

 

Avec quoi le boire ? C’est un vin rouge agréable à consommer en toute occasion. Il peut accompagner tout un repas et particulièrement des grillades.

Klevener de Heiligenstein

Existe en 750 ml. Millsime 2014

Vignoble et historique: Une statue placée sur le fronton de la maison communale de Heiligenstein rappelle qu'en 1742, un de nos ancêtres, EHRET WANTZ, alors bourgmestre de Heiligenstein, a obtenu des échevins de Strasbourg de pouvoir étendre le ban communal pour y implanter un cépage original : le Klevener, qui selon la légende aurait été ramené d'Italie du nord par un de ses valets. Il s'agit en fait du cépage Savagnin rose, plus probablement originaire d'Arbois.

Depuis 1971, le Klevener de Heiligenstein, issu d'une aire de 52 hectares situés sur un versant sud à l'entrée du village bénéficie de l'appellation communale Klevener de Heiligenstein.

Partout en Alsace, un grand nombre d'anciens cépages ont disparu au profit des Pinot, Riesling et autres cépages maintenant classiques, partout sauf à Heiligenstein, où les viticulteurs ont continué à cultiver ce cépage exigeant qui réussissait si bien sur le terroir argilo siliceux.

Vendanges, Vinification et vieillisement: Vendanges manuelles, sélection et tri des raisins, ensuite pressurage immédiat en pressoirs pneumatiques basse pression respectant le raisin.

Clarification du moût par décantation puis mise en fermentation du jus clair. Suivi rigoureux des fermentations et maturation en foudre de chêne. Mise en bouteille après quelques mois lorsque les vins sont clairs et "prêts à la mise".

Comment le servir?
A servir entre 13° et 15° quand il est jeune, le servir entre 15° et 18° après quelques années lorsqu'il a atteint une maturité parfaite.

Comment le conserver? Se conserve 10 ans voire beaucoup plus dans une cave fraîche et de température constante (10-14C). Maintenez les bouteilles couchées, le bouchon en contact avec le vin pour éviter son dessèchement.

Avec quoi le boire?
Son harmonie, sa fraîcheur, sa souplesse font qu'on peut le boire du début à la fin d'un repas. Sa finesse, son élégance et sa discrétion alliées à une solide charpente en font le compagnon parfait des mets fins. Il accompagne avec bonheur la "nouvelle cuisine".

 

 

 

.